• Forum - Stable, Quantité

Revalorisation du pétrole

Dans le même temps la fabrication d'un tube de PVC, pour citer un exemple un peu déplaisant, est bien moins gourmande en énergie, ne serait-ce que par les points de fusions très différents.   [...] Ceci dit je ne suis pas ingénieur en plasturgie et pas davantage commerçant en produits dérivés du pétrole, de sorte que j'aurais bien du mal à faire ressortir le bilan positif de la pétro-chimie sur l'augmentation des gaz à effet de serre.   [...] Enfin, le CO2 est un composé trés stable. il est presque impossible de transformer du CO2 en autre chose sans apporter une grande quantité d'énergie.  [...]

Pompe à chaleur : gros pépin en 2010 ? - Page 4

En quantité, la biomasse est resté stable jusqu'à aujourd'hui. La part baisse seulement car la quantité des autres énergies à augmenter.  [...] En moyenne il est de l'ordre de 30° par kilomètres de profondeur et le flux géothermique associé (quantité de chaleur transmise par conduction puis dissipée par unité de surface) est de 60 mW.  [...] m-². Ces valeurs moyennes varient en fonction de la nature du sol et de la proximité d'une zone instable telle qu'une faille géologique, zone volcanique etc.&.  [...]

Récupération du CO2 des centales au gaz ?

Dans le magazine Week-End du Parisien du 21 septembre, il est indiqué en page12, que la Californie va utiliser des centrales au gaz dotées de systèmes récupérant le CO2 qu'elles émettent, pour compenser l'intermittence des énergies renouvelables.   [...] Techniquement c'est faisable mais d'un point de vue énergie c'est un non-sens. Le second problème aprés le captage est de FIXER le CO2 sous forme de carbonate de calcium parce que c'est un composé stable et bien sur la quantité de produits est proportionnelle.  [...] autant dire qu'il s'agira de traiter des grosses quantité de solide.  [...]

L'ammoniac carburant - Page 3

- D'abord, le bilan énérgétique n'est pas terrible. On consomme une grosse quantité d'énergie pour produire un tel combustible.  [...] Certes, on obtient quelque chose de stable et en tout cas plus facilement transportable que de l'hydrogène liquide mais...à quel coût.  [...] On consomme une grosse quantité d'énergie pour produire un tel combustible. Certes, on obtient quelque chose de stable et en tout cas plus facilement transportable que de l'hydrogène liquide mais...à quel coût.  [...]

Accident nucléaire en Amazonie, conséquences?

Etant donnée la superficie couverte par les arbres, la quantité d'oxigène produite par ceux-ci,ne serait-elle pas supérieure à celle consommée par la faune.  [...] La quantité globale d'O2 produite en excès par les grands massifs forestiers n'est quand même pas négligeables, tout n'est pas consommé sur place.  [...] Si la biomasse vivante reste constante, et s'il n'y a pas d'enfouissement de matières organiques (comme dans une tourbière par exemple), la quantité de carbone fixé est stable.  [...]

Tchernobyl et les essais nucléaires atmosphériques - Page 2

Concernant le remplacement évoqué du potassium par le césium il faut voir qu'on est dans le domaine de l'infinitésimal, alors que la quantité du Césium stable chez l'homme est de l'ordre de 10 microgrammes, la part ajoutée par l'isotope 137 se situe dans la gamme du nanogramme, donc le Cs 137 remplace plus le Cs 133 que le potassium.  [...] Effectivement c'était à cela auquel je faisais allusion, mais les quantités de césium n'ont rien à voir dans le cas de Pavlov et Botkine d'une part et de contamination au césium d'autre part.  [...] La toxicité chimique du cesium a été mise en évidence par Botkine et Pavlov, mais pour des quantités ingérées qui n'ont tien à voir avec celles que l'on peut absorber du fait des essais militaires ou de Tchernobyl.  [...]

Economie d'eau?

Cela dit, il est vrai qu'il faut raisonné localement, l'économie de l'eau en europe (en quantité) a un sens dans les region ayant peu de ressources d'eau, mais l'effort a faire est plus dans l'agriculture.  [...] La quantité d'eau restera globalement stable dans le temps (a l'echelle d'une region), donc si on ne degrade pas sa qualité on peut l'utilisé X fois.  [...] nota. les chiffres viennent de Lvovitch 1977) et qui bouge donc avec les saisons et la partie stable qui est celle qu'on trouve dans les aquifères ou qui est régulée par les réservoirs naturels (14*10^12 m3).  [...]

Restauration et entretien des cours d'eau

L'azote global quant à lui reste assez stable, mais avec l'installation de plusieurs STEP ces dernières années je m'attendais à un peu mieux.  [...] Pour compléter le tableau, et soumettre le tout à critiques, j'écris quelques éléments de réflexion qui ont été développés pour améliorer la qualité globale du bassin versant.   [...] En 2011, le sujet est plus d'actualité que jamais avec la dégradation de la qualité de l'eau et le retrait des fonds publics dans les travaux d'aménagement et nous ne parlons pas encore de travaux de restauration.   [...]

Agriculture bio - analyse critique - Page 7

Ensuite, il ne faut pas compter uniquement en termes de quantites produites, mais egalement en termes de reproductibilite de la production d'annee en annee.  [...] Je suis tombé sur un article sur l'Afrique Sub-S. assez dérangeant, défendant l'idée que la population de l'Afrique Sub-S était comparable au XVIème (l'article dit 600 à 800 millions vers 1500) que maintenant (600 - 750 selon ce qu'on considère être l'Afrique Sub-S.).   [...] Ce qui était acceptable hier ne l'est plus nécessairement aujourd'hui, à commencer par exemple par la mortalité infantile.   [...]

Pétrole : le déclin se confirme-t-il ? - Page 13

On ne peut pas dire que de passer de 90 à 147 en 5 mois puis de 147 à 50 en 4 mois ce soit un prix stable dans une activité où le temps de réponse de l'offre est de l'ordre de plusieurs années.  [...] le seul probleme d'un prix stable, c'est qu'il suppose implicitement une économie en bonne santé, et donc au moins en croissance égale à la croissance démographique.  [...] sinon, ça veut dire qu'on a un probleme, Houston. donc la supposition d'un marché stabilisé suppose que la ressource pétrolière est disponible en quantité croissante, à un coût marginal constant.  [...]